Préparation des Makizushi

Le sushi, le plat national japonnais, joui d’une popularité accru même en Europe. Pas étonnant que les amateurs de sushis puissent savourer les bouchers délicieuses dans de nombreux restaurants et bars mais qui a envie de déguster des bouchers de sushis savoureuses n’est pas forcément obliger d’aller dans un restaurant japonnais.

Avec un peu d’exercices et de bons gestes, la préparation se fera sans peine même à la maison. Vous allez apprendre plus sur la préparation des sushis et suivre pas à pas l’élaboration des maki sushis aussi dénommés sushi roulés.

Le maki sushi sont de petites bouchées de riz roulées dans du nori. Ce sont des feuilles d’algues riches en substances minérales et en vitamines.

Voici comment procéder pour préparer des Makizushi

  1. La base des petits plats exquis japonais est le riz.
  2. Celui-ci est finement aromatisé au vinaigre de sushi après cuisson.
  3. Avant d’utiliser le riz pour préparer le sushi, il fau d’abord le laisser refroidir.
  4. Dès que le riz est froid, on peut démarrer.
  5. D’abord couper en deux la feuille de nori, puis mettre la feuille par son côté lisse sur une natte en bambou. Se faisant, laisser une distance d’environ cinq millimètres du bord inférieur de la natte à rouler.
  6. Maintenant, il faut répandre le riz cuit de façon régulière sur la feuille de nori. La couche de riz doit être la plus mince possible, épaisse d’un centimètre ou plus.
  7. Il est important de laisser libre un rebord supérieur d’environ un ou deux centimètres.
  8. Si on laisse pas libre le rebord, le rouleau ne pourra ensuite pas se refermer.
  9. Ensuite, répandez un peu de wasabi (une sorte de raifort japonais, vert, au goût extrêmement fort) au milieu du riz puis mettre une tranche de fourrage sur le bord inférieur de la feuille de nori sur le riz. Le thon, le concombre et le saumon sont appropriés pour être utiliser comme fourrage.
  10. Il ne vous reste plus qu’à rouler.
  11. Enrouler la feuille de nori farcie avec la natte de bambou en exerçant une pression régulière tout en serrant bien les bords. Si le rouleau est dument fermé aux extrémités, on peut ouvrir la natte en pressant légèrement.
  12. Maintenant, mettez la natte de côté et couper le rouleau en six pièces de la même taille en utilisant un couteau tranchant.
  13. La sauce soja sushi et sashimi naturellement fermentée est particulièrement appropriée pour être utiliser comme accompagnement. Elle s’accorde parfaitement aux plaisirs des poissons crus puisque la sauce est plus sucrée et plus douce que la sauce naturellement fermentée de Kikkoman.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir pour la préparation et « Itadakimasu »! Cela veut dire « Je commence à manger » et se dit au japon au lieu de « Bon appétit ».